Aujourd’hui je vous partage les messages que les guides souhaitent vous partager.

Nous sommes dans une ère de changements et nous risquons de recommencer des erreurs (des formes de schémas qui se répètent) actuellement. Voici leurs mots :

“Nous sommes heureux que cette ère de changements arrive enfin ! Seulement son issu est encore très précaire…
Nous vous voyons recommencer des modes de pensées purement égoïstes.

Le virus est là pour plusieurs raisons : éprouver la confiance en soi pour prendre soin de soi, la foi en la vie et en la justesse des événements, mais aussi la capacité à ne plus intervenir dans la vie de autrui !

Laissez vos proches trouver leur lumière en eux ! Ne proposez pas intempestivement des “soins” ou “techniques de guérison”, chacun d’entre-vous possède cette guérison et cette sagesse innée. Il est temps que chacun puise en soi et arrête de se reposer sur autrui pour guérir !

L’humain n’apprend que dans la souffrance, acceptez-le. Il vous faut vous centrer sur vous, mais ainsi il vous faut arrêter de suivre tels des moutons de masse. Personne ne peut vous connaître mieux que vous-même.
Notre message est clair et tranchant car nous connaissons beaucoup de vos schémas : l’idéologie du sauveur, de savoir ce qui convient le mieux aux autres, la prétention à la vérité absolue…

Beaucoup allument des bougies en ce moment, alors que vous usez l’oxygène qui cherche à se faire plus présent suite à l’arrête de vos pollutions démesurées.Vos cigarettes, vos moteurs, vos corps, vos feux de manière générale consomment cet air si précieux.
Vous parlez beaucoup pour ne rien dire, et ne respectez pas le silence nécessaire à chacun. Que cela soit par une parole permanente ou des productions d’énergies diverses.

Apprenez le contentement, il est grand temps.
Laissez vos semblables faire l’expérience de la peur de la maladie et de la mort, il n’y a que comme cela qu’ils pourront guérir et s’élever. Ce sont eux qui abandonnent leurs animaux et qui créent du malheur par peur de “mourir maintenant”.

Ce virus est un encouragement à plonger en soi et à voir l’essentiel et à ne plus être des “assistés” des autres, ou devrions-nous dire, aux détriments des autres. Ni les sauveurs des autres.

Par contre, vous pouvez rassurez l’autre, avec de la compassion et de l’amour. Cette épreuve est aussi une foi en l’humanité, la foi en chacun pour prendre soin de lui. Et surtout pour arrêter de poster les énergies des autres. Les accolades permanentes ne sont pas bonnes, de mêmes que les embrassades qui sont devenues des phénomènes de mode. Vous devez fusionnées avec les autres et vous entretenez la peur de ne pas être aimés.

L’Amour passe par vous. Si vous êtes stables en vous, sans quêtes de reconnaissance, mais que vous inspirez la paix, la confiance et la bienveillance alors là vous serez sur le bon chemin.

Pour les personnes en phase critique, aidez les au mieux à passez le cap de la maladie, que cette issue soit dans la continuité de la vie ou vers un issu plus fatal.
Ce virus vous rappel un enseignement essentiel : l’humain est impuissant. Impuissant ne signifie pas “sans force” mais simplement qu’il n’est pas au-dessus des lois de l’univers. Vous n’êtes pas des privilégiez de la vie. Soyez humbles car elle peut s’évaporer n’importe quand.

Apprenez à écoutez les vraies personnes, celles qui parlent avec le cœur, et non celles qui vous enchaînent dans vos schémas de pensées. Les personnes qui vous “percutent ou heurtent” ne sont pas toujours les plus dangereux, de même que celles qui vous “tendent la main ou qui prétendent pouvoir vous aider” ne sont pas les plus saines.

Nous appelons dans ce message direct à du discernement. Aidez ceux qui ont besoin d ‘une aide VITALE (les sans abri, les affamés) et non ceux qui ont des caprices purement égotiques (peur de ne pas être assez parfaits, qui ont une forme d’exigence narcissique). Les egos doivent rentrer en “eux” pour s’apaiser et cela ce travail de manière individuelle.

Partagez la nourriture dans de la foi. Certaines personnes partent en ce moment car leur corps n’est pas assez résistant pour tenir face à tout ce qui vous attend. Parfois il est plus sage de ne pas voir la mort comme une “punition”, mais comme “un chemin, une continuité”. Vous ne serez pas immortel et vivre implique de pouvoir partir n’importe quand. Les animaux l’ont bien compris.

Pour Résumer notre message : centrez-vous sur vous autant que possible, dormez, mangez, rechargez les batterie et évitez (même arrêtez) de donnez votre énergie quand cela n’est pas “nécessaire”. L’Amour implique de savoir accompagner et de savoir laisser partir. Pour ceux qui ont plus de force que d’autres, aidez les plus démunies, sans compter vos “centimes”. Donnez une chance à chacun d’être un acteur du changement.

Vos gouvernements sont tous corrompus, et la majorité d’eux, de par leur âge ont peur de mourir. C’est aussi pour les préservés que le confinement se fait de manière mondiale, ils vous montrent leurs peurs, la peur de perdre la “puissance”, car l’argent ne les sauvera pas, ni les nourrira pas.

LA TERRE SEULE VOUS NOURRIT.

Alors attention de ne pas reproduire des schémas d’ego, qui coûteraient plus tard votre vraie “liberté”, celle de “vivre”.
Si chacun s’occupe de ses propres blessures en se rendant responsable de sa vie sans “la fuir” dans ses “péchés” (avarice, luxure, cupidité, gourmandise, envie…) par le biais de jeux vidéos, de drogues, d’addictions en tout genre…. ALORS vous serez VIVANT, car la vie n’est pas “humain”, la vie est “universelle”. En vous aidant, vous pourrez aider les autres. Vous serez dans l’être et non dans le paraître.

Vous pouvez rassurez les autres pour ceux qui se sentent assez bienveillant pour écouter et non imposer une vérité. C’est le rôle de tout guide ! Les animaux l’ont bien compris…

Vous êtes votre urgence aujourd’hui.
Comprenez que ce message n’est pas pour “nous”, ni pour “vous” seulement ; mais pour un but plus grand car vous êtes interconnectés à tous les êtres vivants.

Que ce message de conscience, vous fasse réfléchir. Cet isolement est une chance, unique ! Alors saisissez-la pour créer réellement du positif en vous et autour de vous. Soyez responsable et vrais, c’est ce que nous vous souhaitons et non ce que nous vous imposons.”